Archives mensuelles : avril 2014

Parlons échanges …

Les commandes de vêtements sur internet sont souvent freinées par la non possibilité qui est offerte d’essayer les habits.Les cybermarchands l’ont bien compris et proposent des tableaux de correspondance de tailles afin d’orienter le choix des cyberacheteurs.

Chemise_hawaienne_guide_tailles

L’étape de la sélection de la taille, doit être murement réfléchie et la sélection ne doit pas se faire à la volée. Une taille bien évaluée, bien mesurée, est synonyme d’un achat garanti sans retour, donc rapide et économique.

Certes, des sites pratiquent le « livraison et retour gratuit », mais,comme toute entreprise à caractère commercial, il faut bien à un instant donné, répercuter ce montant sur les prix de vente. De plus, cela ne supprime en rien, les tracas d’emballage, de déplacement,de temps perdu.

Tout site honnête qui se respecte, inscrit dans ses conditions de vente, les modalités d’échange et il est important pour l’acheteur de les consulter. Si les conditions de vente permettent de protéger le client et de régir le contrat de vente, elles sont aussi présentes pour éviter tout excès, et ce, tant coté marchand que coté client.

En effet, l’entreprise doit procéder à l’échange rapidement, mais l’acheteur doit s’engager aussi, à renvoyer l’article en parfait état, afin que celui-ci puisse être recommercialisé et non jeter à la corbeille.

Heureusement, 99% respecte le « deal », cela permet de conforter le e-commerce.

Pourtant, les cybermarchands déplorent encore quelques retours « limites » voire inacceptables.

Les sites e-commerce sont relativement souples sur les retours. Cependant, certains articles réceptionnés ne peuvent pas être revendus en l’état. 2 solutions sont alors possibles :

-Soit accepter le retour par geste commercial et répercuter l’ensemble des pertes sur les prix de vente.

-Soit, mettre le cyberacheteur devant ses responsabilités et lui retourner sont achat tel que réceptionné.

La position du vendeur est dans tous les cas délicate. Mais rappelons le, ces types de retours sont dans les faits très rares.

Chez CouleurTropiques, sur plusieurs milliers de commandes, ces aléas se comptent sur les doigts d’une main.

Nous en remercions nos clients.

A ne pas faire : une chemise renvoyée en boule, dans un emballage  inadéquate.  

small_photo_02_refuse

On a retrouvé la chemise de Magnum

Il y a des histoires banales, des histoires drôles, des histoires surprenantes et parfois de belles histoires, tout simplement. Celle de Daniel Wilson, en référence à la chemise de Magnum, narée par Lee Cataluna est ce genre d’histoire anodine qui au delà d’allonger des mots, amène un brin de morale dans notre environnement en perte de repères.

Traduction de l’article de Lee Cataluna, posté le 18 juillet 2010 :

Un apprenti détective résout l’affaire de la chemise « Magnum » disparue.

 

Un gars arpente un magasin d’occasion et trouve une chemise de Tom Selleck des années 80. Pas l’affaire du siècle, assurément, mais bon ? Il y en avait des tonnes, à l’époque où Magnum était le roi du jeudi soir à la télévision. Mais celle-ci avait une déchirure, un autographe et une histoire…

Il y a quelques mois, Daniel Wilson, habitant à Honolulu, a décidé de commencer à collectionner les chemises hawaïennes. La semaine dernière, il s’arrêta chez « Pearl City Goodwill » pour parcourir les rayons. Parmi les chemises, il y avait un imprimé floral rouge qui n’était pas son style,mais quelque chose sur la chemise attira son attention.

Wilson déclara:« Quelqu’un avait pris un marqueur et avait écrit  ‘Pour le Hard Rock, salutations, Tom Selleck’ sur la face avant de la chemise». Hmmmm. La chemise était abîmée. Il manquait des boutons, et elle avait une grande déchirure dans le dos. Wilson a été intrigué et a pris la chemise.

« Le caissier regarda la déchirure, sourit, regarda l’étiquette du prix $6,99 et dit: « Je vous la donne pour 2,99 $.  » Marché conclu.

Plus tard dans la nuit, Wilson a commencé à fouiller sur internet. «J’ai d’abord cherché une signature de Tom Selleck et j’ai vite trouvé. J’ai comparé celle-ci avec celle sur la chemise. Waouh!  ça correspondait! »

Un travail plus poussé lui permettra de trouver des images de Tom Selleck vêtu de chemises similaires et une photo d’une chemise que Selleck avait présenté au Hard Rock Cafe à Honolulu. Cette dernière était dans une vitrine murale avec une casquette de baseball et une photo de la star Magnum.

J’ai sorti la chemise de chez Goodwill et je suis allé la comparer avec celle de la photo du Hard Rock Cafe. Je pensais que des centaines de chemises pourraient être réalisées dans le même tissu, mais à cause de la façon dont le tissu était coupé, à la manière dont la chemise etait cousue, tout la rendait unique. Tout concordait. »

En regardant de plus près, il a vu que l’étiquette et les écritures correspondaient aussi. De là, il commença ses investigations.

Le lendemain, Wilson a récupéré sa fille à l’école d’été et ils se sont rendus au Hard Rock Cafe sur le boulevard de Kapiolani. Ils regardèrent autour d’eux et virent que la chemise Tom Selleck n’était pas à la place où ils supposaient qu’elle soit. Il demanda à la directrice, qui exprima son malheur:

« Elle a dit qu’elle avait été volée il y a environ neuf mois et a demandé: «Pourquoi, vous savez où elle est ? » Je répondis : « Il y a une récompense? ». Wilson ria et dit qu’il plaisantait.

Wilson a dit que la chemise avait été volé pendant les heures d’ouverture, et arrachée de la vitrine.

«J’imagine une sorte de larcin du à l’alcool  » a déclaré Wilson. Il a laissé son nom et son numéro au Hard Rock, mais on m’a dit que l’entreprise en avait fait son deuil.

La Directrice des ventes et du marketing du Hard Rock Cafe Honolulu, Jill Gilboy a confirmé l’histoire. Lorsque la chemise a été volée, elle a même déposé une plainte à la police. Selon le cas, depuis l’incident, la place vide sur le mur a été couverte avec des menus de poissons ou autres.

Hier, Wilson a pris la chemise et s’est rendu au Hard Rock. « Après tout, c’est leur chemise», a t-il dit. On lui a offert un dîner et un t-shirt Hard Rock comme remerciement.

Alors il s’est retrouvé avec quelque chose de bien mieux qu’une chemise Aloha de plus pour sa collection. Il a une histoire à raconter, et la morale de cette histoire, comme il dit: «Vous ne savez jamais ce que vous allez trouver chez « Goodwill »

Monoi, comparons les prix

Nombreux sont les monoi à la vente sur le net, comme en boutique, mais au final peu de marques se disputent le marché. Si les bienfaits du monoi ne sont plus à prouver, trouver le meilleur prix en devient presque le plus complexe.

Certes, sur le net, nombre de moteurs et autres comparateurs de prix affichent la couleur quant aux différents prix affichés. Reconnaissons que ce ne sont pas les premiers placés qui sont les plus compétitifs. C’est un peu normal, pour être en haut, à la meilleure place, le cybermarchand doit passer à la caisse. Il sera bien obliger, à un moment donné, d’intégrer cette nouvelle dépense dans sa marge, au final dans son prix.

Nous nous sommes amusés, en surfant sur le net à comparer les prix pratiqués. Afin de conserver un regard objectif, nous avons sélectionné un monoi classique de marque réputée en y ajoutant le prix du port.
Ce résultat est intéressant. Nous vous laissons découvrir le résultat, il n’est pas nécessaire d’en dire plus.

 

Le monoi par CouleurTropiques.com

 

Pour information, ce comparatif a été opéré à la date du 18 avril 2014 sur un  monoi hors promotion dont les caractéristiques sont :  Marque Monoi Tiki Tahiti,  parfum fleur de tiaré, 100 ml Flacon Verre, bouchon à vis et  boîte cartonnée. La livraison étant assurée par La Poste.

monoi_tiare

photo-non-contractuelle 

 

 

Chez  Couleurtropiques.com :

Article:  8.90€   Port:  2.45 €   Total = 11.35 €

……………………………………….

Chez easyparapharmacie.com :

Article:  8.99€   Port:  3.99 €   Total = 12.98 €

……………………………………….

Chez La boutique du monoi :

Article:  9.90€   Port:  5.90 €   Total = 15.80 €

……………………………………….

Chez  monoi-tahiti.com :

Article:  13.50€   Port:  5.90 €   Total = 19.40 €

……………………………………….

Bref, c’est un peu le grand écart entre les prix. Entre le moins cher et le plus onéreux, entre 11.35 € chez couleurtropiques et 19.40 € chez monoi-tahiti la différence est de 8.05€ soit 70% d’écart.  Ce n’est pas une paille. Pour le même prix, sur le site le moins cher, vous pouvez vous offrir un lot de 2 savons au monoi ou un gel douche tonifiant

 

J’oubliais, il vous faudra peut être dérouler les pages des moteurs de recherches pour trouver les bons plans. Mais après l’effort …

La Chemise Hawaïenne, la vraie

Dès les premiers rayons de soleil, ne voilà pas que certains sites de fringues ressortent les chemises hawaii et non Hawaïennes, ou devrai-je dire les pales imitations de chemises Hawaïennes ou Tahitiennes. Qu’importe la dénomination, puisque ces chemises sont d’origine inconnue, et bien souvent 100% « made in china ».Peu importe, il y a fort à parier qu’aucune étiquette n’indique la provenance, et bien souvent la composition du tissu est passée aux oubliettes. Je n’aborderai pas le nom de la marque, il est totalement inconnu.

Certes, le nom « Chemise Hawaïenne » n’est pas déposée. Selon wiktionary.org, la définition étymologique est : originaire de cette île et  par extension  «  Type de chemise aux couleurs vives ». Cela n’a pas échappé à certains vendeurs qui ont sauté sur l’occasion. Cependant,  appeler une chemise Hawaïenne, un vêtement confectionné à des milliers de kilomètres de ce que son nom pourrait laisser croire, est limite mensongé.  

Mais, à vouloir vendre de la fripe pour de l’authentique Chemise Hawaïenne à un prix inférieur de 15% est tout bonnement pousser le bouchon un peu loin.  La qualité n’y est souvent  pas. En plus, tout ce qui singularise l’authentique chemise hawaïenne est absent. Les boutons noix de coco sont en vulgaire plastique, la poche poitrine intégrée dans le motif du tissu est bien souvent oubliée et quand elle est présente, c’est comme si elle avait été rapiécée. Bref, ce n’est pas terrible pour ne pas dire : moche.

C’est ok pour un déguisement, éventuellement pour flâner seul autour de la piscine, mais  carrément de mauvais goût. En plus, de telles imitations, pour un néophyte, pourraient induire en erreur sur ce qu’est réellement une authentique chemise hawaïenne. Une chemise qui véhicule, une histoire, un lieu, voire un esprit.  Alors, avant tout achat, la comparaison s’impose.

Photos à l’appui …   Non mais …

L’usurpatrice

La vraie, l’authentique Chemise Hawaïenne

Des Racines et Des Ailes : En Polynésie – Monoï

L’émission « Des racines et des Ailes » diffusée sur France 3, deux mercredis par mois, nous a plongé dans l’univers du monoï. Un reportage haut en couleur, dépaysant, qui nous en apprend un peu plus sur le monoï de Tahiti.
Un court extrait qui nous donne envie d’en connaître un peu plus sur ce soin de beauté nourrissant, protecteur aux multiples vertus.

Bon voyage.

Livraison offerte *

mondial_relay

Authentiques chemises Hawaiennes

Couleurtropiques.com , leader français de l’authentique Chemise Hawaïenne, a choisi Mondial Relay comme partenaire et vous offre la livraison, dès 60€ d’achats !
CouleurTropiques .com, femme ou homme, c’est toute une gamme aux couleurs du soleil, du paréo au monoi, en passant par les boxers et les robes d’été.
Monoi Tiki – Comptoir du Monoi – Pacific Legend – RJC Hawaï – Paradise Found … Enivrez vous de soleil sur www.couleurtropiques.com

La livraison gratuite, c’est toujours un peu compliqué à proposer. Entre le comptable qui vous serine les oreilles que la marge va en prendre un coup et le commercial qui insiste pour proposer  ce service « anti morosité ambiante » , nous avons du trancher, Ce sera, livraison gratuite avec Mondial Relay  à partir de 60 € d’achat. Le commercial a remercié, l’homme des chiffres a acquiescé.  En fait, vous vous offrez 2 chemises, nous vous offrons la livraison. Coooool.

Bien sur, il aurait été super d’offrir la livraison gratuite pour toute commande, des sites le font … mais, le prix du transport est bien souvent intégré au prix de vente. Bref, il faut toujours comparer … Chez CouleurTropiques nous ne craignons pas la comparaison, mieux, nous la cultivons. Valérie, notre Directrice bienveillante, aime à surfer sur la toile pour analyser la concurrence et elle ne badine pas avec les prix. Quand faut baisser,  faut baisser.

La preuve, en 8 ans nos prix ont augmenté en moyenne de 4%. Si seulement nos impôts avaient fait de même … Mais bon, nous n’avons pas dû user nos chemises  hawaïennes sur les mêmes bancs d’école.  Quoi que,  Allez savoir  …  

Bon surf.