Archives mensuelles : août 2013

Drôle de commerce …

CouleurTropiques.com, c’est un peu le commerce à l’ancienne. Le temps où la valeur d’un article ne se mesurait pas aux réductions accordées, mais où le prix reflétait la qualité de l’article.

Nous le vérifions chaque jour.  Hier, en 2007, CouleurTropiques.com était déjà présent  avec  ses chemises Hawaïennes  et autres vêtements aux couleurs du Soleil. A cette époque, nulle concurrence. En précurseur que nous étions,  nous défendions (et défendons encore) des prix en total adéquation avec les produits proposés, sans abus, sans notion de marges compensées* en se  mettant systématiquement dans la peau de l’acheteur.

Aujourd’hui, l’environnement  à changé.  Des sites concurrents ont vu le jour, des poids lourds de l’internet se sont  même engouffrés dans ce secteur.  La chemise Hawaïenne,  l’authentique ou la copie est proposée,  et les annonces accrocheuses voient le jour.

Port gratuit,  remises extravagantes, prix aléatoires, dénominations et/ou caractéristiques qui ne veulent  rien dire …  Bref,  faire son choix devient compliqué…

CouleurTropiques.com refuse tout net de rentrer dans cette danse, dans ce ballet du commerce éphémère, de la transaction facile ou tout est bon pour accrocher l’internaute.  Nous sommes très loin de la fidélisation naturelle du client sur le long terme, pourtant la meilleure récompense du commerçant.       

Pire,  CouleurTropiques.com fulmine quand il  découvre sur un site concurrent  une chemise  vendue 65€** (même référence, même fabriquant) alors que cette même chemise est vendue par CouleurTropiques.com  35,99€.  Les prix sont certes libres ….   L’internaute devrait faire la différence.

Ah le commerce moderne !!!

ar-pineapple--compar

*marges compensées, la marge du revendeur n’est pas uniforme, mais adaptée à l’article. Des articles se vendant bien peuvent avoir une marge élevée et celui peu vendu une marge plus faible. Les  marges devant se compenser.

** Prix relevé à la date du 31/08/2013

Tellement femme …

 

chemise_femme_11

Pas banal,

C’est souvent  les gestes les plus naturels qui induisent des constats improbables. Jamais je n’aurais imaginé, porter une chemise hawaïenne. Et pourtant …  

Je sors de la piscine, me sèche et par mégarde j’enfile le premier vêtement trouvé sur mon transat. Ce n’est pas à moi. Je ne sais pas si se sont les effluves de ce parfum si coutumier, mais, presque instinctivement je l’enfile sur mon maillot de bain … Quelle impression de bien être. En plus, cette note un ton décalé, n’a rien pour me déplaire, bien au contraire.

C’est Jacques, fraîchement sorti de l’eau, qui, d’un regard  étonné, me contemple de pied en cap …

«  Tu m’as fauché ma chemise »  et de renchérir « Waouh, t’es carrément craquante,  j’adore »

Bref, depuis cet été, plage ou pas, je suis fière de porter des chemises Hawaïennes. Mieux, j’ai fait des émules parmi mes copines.

Exigez le « Made in Hawaii » pour votre chemise hawaienne

Chez CouleurTropiques, nous sommes toujours gênés, voire  irrités de constater que certains sites proposent sous différentes dénominations (chemise hawaii  par exemple) des articles qui n’ont strictement rien à voir avec l’authentique chemise hawaienne.

Si,  sur une photo cela peut faire illusion, et encore,  la réalité est tout autre.  Chez  CouleurTropiques.com, nous avons mené notre enquête, et force est de reconnaitre, que le produit reçu, une chemise hawaïenne (guère moins chère qu’une authentique chemise confectionnée à Hawaii) est bien loin des standards de qualité des productions hawaiennes.

Cela est trompeur pour le client, dans le sens où les attentes du produit seront vite déçues à la découverte de celui-ci.  L’internaute  risque d’assimiler qu’une authentique chemise hawaïenne est identique au produit copié. Ce qui serait une grave erreur.

Pire, ce genre de chemise est vendu, à quelques €uros près, le même prix qu’une authentique chemise hawaïenne, le faible différentiel de prix  ne trouvant sa justification que par une marge plus élevée du revendeur.

Couleurtropiques s’est livré aux jeux des différences, en comparant une authentique chemise hawaiienne de marque et une chemise dite « hawaiienne », chemise achetée au hasard d’un surf sur la toile.  

Le résultat est sans appel, stupéfiant, tout simplement incroyable et ne justifie en rien la  dénomination trompeuse : Photos et commentaires à l’appui.   

chemise_hawaienne_compar

 l’étiquette est cousue dans le col, aucun retour de tissu dans le haut du dos. Économie oblige .

Composition du textile, mention obligatoire sur l’étiquette.

Première constatation,  cette  chemise dite « hawaiienne » (à droite) ne comporte aucune étiquette donnant  la composition du textile, pourtant obligatoire.  Pas plus d’étiquette, bien que facultative, n’indique le pays d’origine de l’article et les mentions d’entretien du vêtement, pourtant bien utile pour les conseils de lavage et de repassage.

Une marque totalement inconnue.  CouleurTropiques a tout simplement tapé sur un moteur de recherche le label de la chemise afin d’en connaître l’identité: Un échec.   

Une chose est sûre:  Tout vêtement ne comportant pas les mentions légales et  ne donnant pas de consignes d’entretien peut être suspecté d’être de piètre qualité.    

La Poche poitrine intégrée dans le motif.

Autre spécificité de la vraie chemise Hawaiienne, c’est l’invisibilité de la poche poitrine dûe à un ajustement précis des raccords de tissu. Sur la chemise de gauche 100% made in Hawaii, vous pouvez observer la qualité d’ajustement et des coutures. Sur la chemise de droite, chemise type « hawaiienne », aucun raccord de motifs et des coutures de piètres qualité.

compar_poches_2

Les boutons en noix de coco polie.  

Autre spécificité de la chemise Hawaïenne, les boutons en noix de coco polie ou bambou. Sur la chemise dite « hawaïenne », bouton de droite, de vulgaires  boutons en plastique. 

compar_butons

Des tissus très très légers.  

De plus, un tissu de composition inconnue, qui joue les transparences et des finitions très éloignées des standards d’une authentique chemise Hawaïenne, achèvent ce comparatif.  

tissu_transparents

Des finitions inacceptables.

defaut_autre_small

Le bilan:

Chez CouleurTropiques, nous étions confiants sur ce que pouvait être une chemise dite « hawaïenne »  sans marque connue, sans origine … Par contre, à la réception du paquet, dès le déballage de cette chemise, c’est son poids qui nous à bluffé, comment un tissu aussi fin pourra t’il résister aux aléas de la vie courante, tissu dont la composition est non mentionnée. 

Après analyse, nous étions dans une certaine mesure, rassurés. Cette chemise n’a tout simplement rien à voir avec une authentique chemise Hawaïenne et son prix, si proche de l’authentique chemise hawaïenne  est,  au final, totalement injustifié .

Méfions nous des imitations …

Exigez l’authenticité   …  Exigez une marque reconnue … Exigez le « Made in Hawaii »

 

La vraie chemise Hawaienne

hv_small  par Henri Vincent Directeur Gal de  V.D.I SAS

C’est vrai, il y a chemise hawaïenne et « chemise hawaïenne » et cette appellation est trop souvent galvaudée. En effet,  c’est fou le nombre de chemises, de  qualité très inégale qui, du fait d’arborer des couleurs et motifs flamboyants, s’adjugent  l’appellation  « chemise   hawaienne », « chemise Hawaii »  ou autres dénominations plus ou moins exotiques.  Pire,   aucune origine géographique n’est indiquée,  aucune marque réputée n’est mentionnée   …  Bref, nous sommes bien souvent, loin de l’authentique chemise hawaienne.

Une chemise Hawaïenne, une vraie, c’est déjà un gage de qualité. C’est un tissu, coton ou viscose, de très bonne tenue, une poche poitrine totalement intégrée dans le motif,  des boutons en noix de coco ou bambou,  une coupe spécifique et une étiquette au nom  d’un fabricant  reconnu  accompagné du   « Made in Hawaii ».  Et oui,  n’est pas une chemise hawaienne la première chemisette à fleurs venue.  

Si,  dans nombre d’esprits, la chemise hawaienne ne peut être qu’ostentatoire de par ses couleurs ou ses motifs,  la chemise hawaienne sait se faire sage, voire discrète et nous accompagner en toute occasion.

Porter une chemise hawaienne, au-delà  du vêtement,  c’est déjà s’évader quelque part, ce quelque part  que chacun d’entre nous imagine, magnifie et  modèle à son image sous l’œil bienveillant de l’esprit d’Aloha.

Tout simplement  magique…

Alfred Shaheen, père de la chemise hawaïenne, est mort

pere_de_la_chemise_hawainenne

Par Géraldine Dormoy, publié le 08/01/2009 à 09:15
Source  Lexpress.fr
Alfred Shaheen s’est éteint le 22 décembre dernier à Torrance (Californie) à l’âge de 86 ans. Son nom ne vous dit probablement rien, mais ses créations chamarrées resteront: immortalisées par des stars telles qu’Elvis Presley et Frank Sinatra dans les années 50, elles sont aujourd’hui très prisées des collectionneurs. Périodiquement taxée de ringardise, la chemise hawaïenne présente bien plus de subtilité qu’il n’y paraît. Son histoire remonterait aux missionnaires du 19ème siècle, mais sa production aurait véritablement démarré dans les années 30. Ses inspirations sont multiples, des kimonos japonais aux imprimés floraux tahitiens en passant par les chemises philippines. D’abord adoptée par les plagistes et les surfers, elle séduit ensuite les premières vagues de touristes. La fin de la seconde guerre mondiale marque un nouveau tournant: de nombreux GI’s basés à Hawaï la rapportent dans leurs valises, la faisant ainsi découvrir au reste du pays. De ce basique cadeau-souvenir, Shaheen va faire une mode. Issu d’une famille de fabricants textiles, il crée sa propre entreprise de vêtements en 1948. Les coûts d’importation de marchandises sont si élevés qu’il comprend rapidement que pour survivre, il doit produire localement. Inventif et exigeant, il finit donc par créer, imprimer, produire et commercialiser lui-même ses collections. Dans les années 50 et 60, le succès de ses chemises et robes imprimées de tigres et de bambous est immense. La production s’arrête au départ en retraite de Shaheen en 1988, mais la marque continue aujourd’hui de vivre à travers un actif réseau vintage. Car les spécialistes sont formels: personne n’a su comme Shaheen refléter la diversité culturelle des îles du Pacifique à travers le vêtement.

 

Notre Histoire

small_photo_val   Valérie Vincent  Présidente de V.D.I  SAS

CouleurTropiques est né  d’un constat : Pourquoi s’habiller triste,  surtout dès  les premiers rayons du soleil venus. 

Marre de porter les sempiternelles chemises classiques, cintrées ou non dans des coloris qui nous rappellent plus le bureau ou la salle de réunion(s) que  …   Nous recherchions des chemises fun, fleuries, agréables à porter. L’offre se déclinait systématiquement par des chemises de qualité médiocre aux motifs improbables et d’origine inconnue. Il y avait une idée à creuser, ne serait-ce que pour assouvir notre envie de nous vêtir différemment.  

Et puis, au détour d’une conversation entre proches, la chemise Hawaïenne fût évoquée. Nos connaissances en ce domaine étaient des plus restreintes, mais journée après journée, la chemise hawaiienne transpirait dans un projet dont les contours se dessinaient. Mieux, la chemise hawaiienne, son univers, son histoire n’avaient plus de secrets. Nous étions devenus des inconditionnels de la chemise hawaiienne et nous avions plus qu’une envie, partager notre penchant pour ce vêtement emblématique.

Nous ne devions pas être les seuls en quête de cet habit …  

Le 15 avril 2007 naissait www.couleurtropiques.com.      

Merci de votre confiance.

CouleurTropiques se met au Blog …  !

Une manière dans l’air du temps de communiquer …

Le blog, une façon conviviale de vous  informer  sur les dernières  nouveautés ou tendances « CouleurTropiques ainsi que sur les évolutions et ou services proposés sur notre site. Mieux, vous aurez vous, la possibilité d’annoter, de commenter les informations déjà « postées », voir même   de  laisser libre cours à votre imagination de rédacteur.

 Le blog